Recherche

Se vêtir à la Cour : typologie, usages et économie

Durée : 2008-2011

Éléments essentiels du « paraître », les manières de se vêtir définissent les identités distinctives du prince et du courtisan, tout comme elles différencient les identités et les conditions dans la société moderne en général. Souvent abordé au détour de questions politiques ou de sujets relatifs à la vie quotidienne dans les cours européennes, le costume de cour n’a jamais été traité en tant qu’objet d’étude à part entière, en raison de l’hétérogénéité (textes, images, objets) et de la dispersion géographique des sources, d’où la constitution d’une équipe pluridisciplinaire et internationale.

Sans écarter la problématique désormais classique de la relation entre vêture et pouvoir, le programme de recherche propose un autre regard sur les apparences vestimentaires des groupes dirigeants, quittant le seul point de vue du prince pour se placer également du côté de l’usage et des usagers du paraître vestimentaire dans le microcosme curial. Cette approche induit la question de la règle et de l’usage ainsi que celles de l’économie du paraître et de la circulation de modèles vestimentaires entre les cours.

Équipe

Chef de projet : Isabelle Paresys, maître de conférences, Centre national de la recherche scientifique, Institut de Recherches Historiques du Septentrion (IRHIS) de l’université Lille 3-Charles-de-Gaulle ;

Christine Aribaud, maître de conférences en histoire de l’art moderne, Centre national de la recherche scientifique, France méridionale et Espagne (FRA.M.ESPA) (université Toulouse II-Le Mirail) ;

Martine Aubry, ingénieur d’études en nouvelles technologies, Centre national de la recherche scientifique, IRHIS ;

Aurélie Chatenet, allocataire-moniteur et doctorante en histoire moderne à l’université de Limoges ;

Natacha Coquery, professeur d’histoire moderne à l’université de Nantes ;

Mathieu da Vinha, ingénieur de recherche, directeur scientifique du Centre de recherche du château de Versailles ;

Ariane Fennetaux, maître de conférences en civilisation britannique XVIIe-XVIIIe siècles à l’université Paris Diderot ;

Pascale Gorguet-Ballesteros, conservateur en chef du patrimoine au musée Galliera ;

Christine Lebeau, professeur d’histoire moderne à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;

Bénédicte Lecarpentier-Bertrand, allocataire-moniteur et doctorante en histoire moderne à l’université Paris-Est Créteil Val-de-Marne ;

Frédérique Leferme-Falguières, professeur agrégé et docteur en histoire moderne ;

Pauline Lemaigre-Gaffier, allocataire-moniteur et doctorante à l’UMR Institutions et Dynamiques Historiques de l’Économie de l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne ;

Michèle Sapori, doctorante en histoire moderne à l’université d’Orléans ;

Simon Surreaux, doctorant en histoire moderne à l’université Paris-Sorbonne ;

Corinne Thépaut-Cabasset, chargée de recherche au château de Versailles, doctorante en histoire moderne à l’université Paris-Sorbonne ;

Françoise Tétart-Vittu, chargée de mission au musée Galliera.

En collaboration avec l’Institut de Recherches Historiques du Septentrion (IRHIS) de l’université Lille 3-Charles-de-Gaulle (Centre national de la recherche scientifique).


Productions

 Colloque international Cultures matérielles, cultures visuelles du costume dans les cours européennes (1400-1815) les 3, 4 et 5 juin 2009 accompagnant l’exposition Fastes de cour et cérémonies royales : le costume de Cour en Europe (1650-1800) qui s’est tenue au château de Versailles du 31 mars au 28 juin 2009.

 Publication issue de ce colloque.

 Accéder au blog de Véticour.

Site réalisé avec le soutien de :
Château de Versailles
Conseil général des Yvelines
©CRCV